Douleurs chroniques

En 1979, l’Association Internationale pour la Douleur propose la définition suivante :
« La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à un dommage tissulaire présent ou potentiel ou décrite en termes d’un tel dommage »

La sophrologie permet de réguler à la fois l'intensité et la perception de la douleur. Le premier objectif est de détourner l'attention du patient et de l'amener progressivement vers des sensations agréables.

La sophrologie ne suffit pas à traiter les douleurs chroniques. Certaines personnes viennent nous voir en émettant le souhait d'arrêter les traitements. La sophrologie est complémentaire, mais elle ne suffit pas à traiter les douleurs chroniques.